L’Agilité en toute simplicité

l'agilité en simplicité

Peut-on travailler en Agile sans Sprints ? Oui, vous pouvez.

Peut-on travailler en Agile sans Jira et Confluence ? Oui, vous pouvez.

Peut-on travailler en Agile sans Story Points ? Oui, vous pouvez.

Peut-on travailler en Agile sans « engagement » ? Oui, vous pouvez.

  1. Limitez la taille de votre Backlog à quelques semaines. (le Backlog c’est la liste des fonctionnalité à développer).
  2. Limitez toutes les User Stories à pas plus de quelques jours. (Une User Story c’est un scénario utilisateur/une fonctionnalité à développer).
  3. Triez-les par valeur pour l’utilisateur.
  4. Choisissez la User Story qui a le plus de valeur.
  5. Developpez-la.
  6. Collectez des feedbacks des clients/utilisateurs pendant que vous travaillez.
  7. Ajustez les développements en prenant en compte les feedbacks obtenus précédemment.
  8. Livrez vos développements en continu.
  9. Choisissez la User Story suivante.
  10. Répétez !
  11. Améliorez-vous en permanence – Résolvez les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent.

Cette approche favorise la confiance et permet de faire avancer les choses sans pour autant appliquer un framework assez lourd dans votre organisation.

C’est une approche, mais vous pouvez aussi trouver votre chemin en travaillant et en simplifiant au maximum votre flux de travail.

Appliquez le Manifeste Agile

Il est parfois nécessaire de repartir à la base. Éliminer les réunions et les process induits par les différents frameworks Agile. Concentrez vous sur l’essentiel.

Voici donc un rappel du manifeste Agile :

Les individus et leurs interactions, plus que les processus et les outils.

Des logiciels opérationnels, plus qu’une documentation exhaustive.

La collaboration avec les clients, plus que la négociation contractuelle.

L’adaptation au changement, plus que le suivi d’un plan.

Nous reconnaissons la valeur des seconds éléments, mais privilégions les premiers.

Il existe 12 principes sous-jacents de ce manifeste Agile que nous résumons ici :

  • Satisfaire le client en priorité, en livrant régulièrement les éléments à forte valeur ajoutée.
  • Accueillir favorablement les demandes de changement, même tard dans le projet.
  • Livrer le plus souvent possibles des versions opérationnelles de l’application en favorisant des cycles courts.
  • Assurer une coopération permanente entre les clients/utilisateurs et l’équipe de Développement.
  • Construire des projets autour d’individus motivés, Fournissez l’environnement, le soutien et faites confiance aux acteurs du projet.
  • Privilégier la conversation en face à face.
  • Mesurer l’avancement du projet en termes de fonctionnalités de l’application
  • Faire avancer le projet à un rythme soutenable et constant.
  • Porter une attention continue à l’excellence technique et à la bonne conception
  • Faire simple. Minimisez le travail inutile !
  • Responsabiliser les équipes pour qu’elle s’auto-orgnisent.
  • Ajuster à intervalles réguliers son comportement et ses processus pour être plus efficace.

Retrouvez la version complète de ces principes sur le site du manifeste Agile.

Sources

  1. Poste Linkedin de Marteen Dalmjin.
  2. Le Manifeste Agile en français.

Articles similaires

humour au travail entre collègues dans le cadre de l'entreprise

La place de l’humour dans le travail

En France, l’humour est souvent perçu comme un élément que l’on ne peut pas associer avec le milieu de l’entreprise. En effet, avant même d’y mettre les pieds, on nous a tous présenté ce milieu

Lire la suite »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ahmed BEN SALEM

Ahmed BEN SALEM

Depuis 2016, j'ai mené plusieurs projets de développement de logiciels dans des entreprises de taille moyenne mais aussi, dans des entreprises multinationales telles que Orange, PSA ou GE. J'ai une vaste expérience des méthodologies agiles Scrum et SAFe et j'ai collaboré avec des équipes multiculturelles venant du monde entier (France, USA, Inde, Vietnam, Maroc etc.). J'aime travailler en freelance car cela me permets d'apporter mon expertise à de nouveaux clients, de découvrir des projets passionnants et de rencontrer de nouvelles personnes dans l'industrie.